Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PARDON DIOCESAIN  DES MALADES - LE 18 JUIN 2017 AU FOLGOET

« Comme le Christ a été envoyé par le Père " pour évangéliser les pauvres... guérir les cœurs brisés" (Lc 4, 18), "chercher et sauver ce qui était perdu" (Lc 19, 10), de même l'Eglise entoure tous ceux qu'afflige l'infirmité humaine ; bien plus, elle reconnaît dans les pauvres et en ceux qui souffrent l'image de son Fondateur pauvre et souffrant, elle s'emploie à soulager leur détresse et veut servir le Christ en eux

« Lumen, Gentium ».1964

PARDON DIOCESAIN  DES MALADES - LE 18 JUIN 2017 AU FOLGOET

 

Le 18 juin 2017, le sanctuaire de Notre Dame du Folgoët accueille le pardon annuel des malades et des personnes handicapées. En tant que chrétiens, nous sommes conviés à nous associer à cette démarche de l’Eglise vers nos compatriotes en situation de vulnérabilité. C’est aussi de notre part une reconnaissance de leur dignité malgré leur faiblesse, leur déchéance physique ou psychique.

Le pape François dans son message pour la journée des malades en février dernier, nous demandait déjà d’avoir le souci des malades, « les malades se sentent très rapidement mis à part de la vie des bien portants, c'est pourquoi les liens de solidarité, et tout ce qui permet aux personnes atteintes de maladie de se sentir écoutées, reconnues est extrêmement important ».

Ce pardon qui se déroule à un endroit différent du diocèse chaque année, permet à notre doyenné, notre future nouvelle paroisse de témoigner de sa proximité spirituelle avec les malades et personnes handicapées. Il permet à ceux-ci d’accueillir la miséricorde divine comme un soutien dans leurs épreuves. Dans ce sanctuaire, l’Eglise du diocèse implore sur les malades, et sur ceux qui les assistent, la protection maternelle de Marie, « Salus Infirmorum » , comme le soulignait le Pape Benoît XVI dans son message pour la journée des malades en 2010 .

A l’occasion de cette journée, l’Eglise propose aux malades de recevoir le sacrement des malades. Ce sacrement, dont on peut dire qu’il est continuité de cet accompagnement qui existe depuis l’aube des temps. Dans son épitre l’apôtre Saint Jacques s’adressant aux communautés chrétiennes dit d’appeler les anciens de l’Eglise auprès des malades pour leur imposer l’onction d’huile au nom du Seigneur.

"Quelqu'un est-il malade ? Qu'il appelle les anciens (presbytres) de l'Eglise. Ils prieront sur lui, après lui avoir fait une onction d'huile au nom du Seigneur. Cette prière de la foi sauvera le malade et le Seigneur le relèvera. Et s'il a commis des péchés, ils lui seront remis. " (56)

 

Si par le passé, ce sacrement était vécu comme un viatique pour le dernier voyage, aujourd’hui il est proposé également à tous ceux qui traverse l’épreuve de la maladie grave.

 

 

 

 

Tag(s) : #Annonces

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :