Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

“Pour une Eglise en mission...”
“Pour une Eglise en mission...”

Aux paroissiens de l’ensemble paroissial ND du Folgoët :

Lettre Pastorale de Mgr Laurent Dognin : “Pour une Eglise en mission...”


Église en Finistère :

Au cours des mois qui ont suivi votre installation, vous avez eu à cœur de découvrir le Finistère. Que pouvez-vous nous dire de ce territoire du bout du monde ?

Mgr Dognin :

Le Finistère est très grand, très beau. J'ai voulu rencontrer personnellement chacun des prêtres du diocèse. Je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup de prêtres âgés qui étaient dans les presbytères et aidaient dans les paroisses. J'ai apprécié de rencontrer ces prêtres, à prendre un peu de temps avec eux. Ils m'ont parlé de leur itinéraire, des paroisses qu'ils ont eu sous leur responsabilité, de la joie qu'ils ont eue dans cette vie de prêtre et de leur joie de continuer à servir l'Église malgré leur âge. Même s'il y a aussi des aspects éprouvants, ces prêtres heureux sont un beau témoignage. J'ai pris le temps d'écouter les équipes d'animation pastorale. Elles m'ont présenté les réalités humaines et ecclésiales de leur doyenné. Cela m'a donné une image de la vie des personnes, de leur travail, des difficultés rencontrées. Ce n'est qu'un aperçu, ce ne sont pas encore les grandes visites pastorales, mais c'était intéressant.


Église en Finistère :

Moins d'un an après votre arrivée dans le diocèse, vous publiez votre première lettre pastorale. Pourquoi maintenant ?

Mgr Dognin :

J'ai presque fini le tour du diocèse, j'ai vu assez de choses et je sens, chez les prêtres, une certaine attente de faire évoluer notre manière de vivre en Église. Les fidèles vivent également cette attente. C'est pour cette raison que j'ai décidé que c'était le bon moment. D'ailleurs, le conseil presbytéral m'a encouragé à écrire cette lettre maintenant pour que les fidèles soient conscients des mutations à venir et qu'ils en soient partie prenante. Je pense qu'on ne peut pas attendre pour réorganiser les paroisses. À mon avis, cela doit se faire avant la rentrée de 2017.

Église en Finistère :

Dans votre lettre pastorale, vous annoncez la création de nouvelles paroisses. Qu'est-ce que cela veut dire ? Actuellement, il y a par exemple un doyenné, comme celui de Morlaix, avec cinq ensembles paroissiaux. S'il n'y a qu'un seul curé responsable, ce n'est plus un doyenné mais une paroisse. Autant être logique : les ensembles paroissiaux ne sont plus des paroisses. La paroisse sera le doyenné. J'imagine que Morlaix deviendra une grande paroisse. Ce sera plus simple parce qu'il y aura une équipe d'animation pastorale, une équipe de prêtres, de laïcs, de diacres. Il y aura donc moins de paroisses dans le diocèse. Par contre, dans celles-ci, il y a un certain nombre de communes et il est important qu'il y ait des communautés chrétiennes locales, quelque chose de plus fort que les relais de proximité. Ces communautés devront porter la mission au niveau local. On n'annonce pas l'Évangile de loin mais au plus près des gens. Ce seront des petites communautés missionnaires. Elles existent déjà de fait dans bien des ensembles paroissiaux.

Extraits du dossier Église en Finistère du 24 mars 2016

Lettre Pastorale de Mgr Laurent Dognin : “Pour une Eglise en mission...” A votre disposition également aux portes des églises, la lettre pastorale que notre évêque écrit aux chrétiens du diocèse. Il nous fait part de ses joies, de ses découvertes et de ses constats depuis son installation, le 5 juillet 2015. Il évoque également la situation de fragilité dont il est le témoin. Enfin, il nous annonce quelques pistes pour des changements qu’il juge nécessaires et qui seront effectifs au mois de septembre 2017 après la consultation du conseil presbytéral avant l’été prochain puis des fidèles entre octobre 2016 et Pâques 2017

LETTRE PASTORALE DE Mgr DOGNIN (Téléchargeable au format PDF)

Tag(s) : #Actualités

Partager cet article

Repost 0