Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après midi solidarité
Après midi solidarité

“Même en tant qu’individus nous sommes souvent tentés d’être indifférents à la misère des autres.

Nous sommes saturés de nouvelles et d’images bouleversantes qui nous racontent la souffrance humaine ne pas se laisser absorber et nous sentons en même temps toute notre incapacité à intervenir. Que faire pour par cette spirale de peur et d’impuissance ?

Tout d’abord, nous pouvons prier dans la communion de l’Église terrestre et céleste.

Ne négligeons pas la force de la prière de tant de personnes ! (...)

Ensuite, nous pouvons aider par des gestes de charité, rejoignant aussi bien ceux qui sont proches que ceux qui sont loin, grâce aux nombreux organismes de charité de l’Église.

Le Carême est un temps propice pour montrer cet intérêt envers l’autre par un signe, même petit, mais concret, de notre participation à notre humanité commune.” Pape François, Message de Carême 2015.

Le 22 Mars 2015 Salle paroissiale de Ploudaniel de 14H30 à 17H00

Une réponse à la demande du Père Alain Mokopamé de Mbata de la République Centrafricaine.

Une explication du conflit « Boko Haram » du Nigéria et de ces conséquences sur le Cameroun, pays du Père Louis David NGOUMA.

Cette rencontre sera suivie d’un café pour continuer les échanges.

Après midi solidarité

PROPOSITION POUR L’EFFORT DE CAREME

Je suis heureux de votre amour pour moi et pour la population de ma commune de Mbata. Comme je vous le disais, nous sommes en train de reconstruire notre commune selon la situation.

Je me bats en tant que prêtre pour aider les paroissiens non seulement sur le plan spirituel mais aussi humainement à travers les œuvres de développement intégral de l'homme.

Ainsi, je vous soumets 2 propositions :

1. appui financier pour acheter des vêtements et chaussures aux enfants pygmées et orphelins

2. appui financier pour acheter des outils agricoles aux femmes et surtout acheter des pousse-pousse pour le transport des produits agricoles, car les femmes font souvent des kilomètres en transportant des produits sur la tête.

Recevez ci-joint quelques explications sur cette proposition.

Je suis à Bangui pour 3 jours

Salutation à toute l'équipe

Signé : P. Alain Mokopamé

APPUI VETEMENTS ET CHAUSSURES AUX ENFANTS PYGMEES ET ORPHELINS DE MBATA

Les besoins :

Achat des balles de vêtements d’occasion dans les friperies

Achat des chaussures enfants

Les jeunes pygmées bénéficient rarement de ’éducation scolaire, car l’accès à l’école entraîne des obstacles pratiques (les frais d’inscription, l’éloignement de l’école du campement) et socioculturels (le nomadisme, les formes de discrimination en classe).

Nous pensons créer une initiative visant sur :

Appui Socio-éducatif des enfants pygmées

Objectif : réduire la marginalisation du peuple Pygmée par l’éducation et par leur intégration dans le milieu villageois.

Activités :

• Accueillir et interner quelques enfants pygmées de 4 à 8 ans.

• Scolariser les enfants pygmées en âge de scolarisation

• Promouvoir leur intégration à travers la fréquentation scolaire ensemble avec les villageois.

Après midi solidarité

APPUI OUTILS AGRICOLES AUX FEMMES

Problèmes :

Insuffisance d’outils adéquats : ce qui rend les travaux d’abattage et de dessouchage difficile et pénible. Il en résulte un travail peu efficace.

Insuffisance de moyens appropriés de transport pour l’acheminement des produits agricoles des champs aux villages, marchés locaux et oblige à un stockage précaire.

Les besoins :

Les outils agricoles : machettes, houes, faucilles

Équipements de transport : pousse-pousse

Contexte :

L‘agriculture est pratiquée par la majeure partie de la population.

Les principales cultures sont : manioc, maïs, banane, taro, igname, légumes.

Toutes ces cultures constituent une principale source d’alimentation et d’acquisition de revenus monétaires

Chaque année, l’agriculteur défriche une portion de la forêt requise pour nourrir sa famille et commercialiser le surplus. Il cultive la terre pendant quelques années jusqu’à ce que la fertilité soit épuisée, puis il va ailleurs recommencer le même processus.

Les outils agricoles utilisés par les populations, de la Commune de MBATA, sont rudimentaires.

Ces outils sont : houe, machette, faucille, râteau, etc.

Le travail agricole des hommes de la Commune de MBATA est moins intense et plus irrégulier que celui des femmes. En effet, la majeure partie des activités champêtres réalisées par les hommes se limitent aux défrichements et abattages des arbres. C’est la femme qui s’occupe du semis, de l’entretien du champ et de la récolte. L’homme consacre l’essentiel de son temps aux activités de la chasse, de la pêche.

Tag(s) : #Evenement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :